A.V.C.A. : Association des Victimes de la Catastrophe Aérienne du 16 août 2005

Dimanche 21 Août 2005

Envoyer Imprimer PDF

Des messages de soutiens et des messes en hommage aux victimes.

Philippe Edmond-Mariette, député de la Martinique, présente ses excuses pour avoir lu à haute voix, le 16 août à l'aéroport de Fort-de-France, la liste des victimes de l'accident d'un avion colombien au Vénézuela. Le député avait lu les noms, l’un après l’autre, devant les familles qui attendaient des nouvelles. Plusieurs personnes alors s’étaient mises à hurler ou s’étaient évanouies. Dans un communiqué, M. Edmond-Mariette
“présente ses excuses à tous ceux qui ont été émus, heurtés ou choqués par la lecture de la liste des malheureuses victimes du crash et particulièrement à leurs familles”.Il a rappelé la très grande tension qui prévalait alors dans l’aéroport, notamment du fait d’informations extérieures relayées selon lui par les médias.
“Dès lors, la lecture faite apparaissait nécessaire pour arrêter toute polémique et mettre terme à l’insupportable attente“, écrit le député.

Source : AFP

Le gérant de Globe Trotter Voyages, l'agence de voyages de Rivière Salée où les 152 passagers décédés avaient acheté leur séjour au Panama, annonce qu'il souhaite se constituer partie civile, lors d'une conférence de presse.

Une campagne de dons est lancée par la Fondation de France pour aider ou soutenir les familles, indique le ministère de l'Outre-Mer.

Les Messages de soutiens se succèdent depuis Mardi:

Message du pape Jeudi, depuis Cologne où se déroulent les Journées mondiales de la jeunesse et où de nombreux jeunes martiniquais résident depuis quelques jours, le pape Benoît XVI a envoyé un message de condoléances aux familles des victimes de la tragédie.

Les élus de Martinique, où le chagrin est immense, ont appelé les proches des victimes à être "très solidaires" et "très courageux" face à l'épreuve qui les attend.

"Nous sommes tous en deuil", a déclaré le ministre de l'Outre-Mer, François Baroin.

Déclaration de M. Jacques Chirac : "... en ce moment, mes pensées, les pensées de la France tout entière, des Françaises et des Français, vont essentiellement aux victimes, à leurs familles, à leurs proches, à cette terre de Martinique si dramatiquement touchée par cette épreuve. Et je voudrais dire à ces enfants de la Martinique, à ces victimes, à leurs proches, la compassion, l’émotion, la solidarité de la France, de toutes les Françaises et de tous les Français, dans cette dramatique épreuve." 

 
Vous êtes ici : Accueil Rétrospective Dimanche 21 Août 2005

Notre Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter en utilisant ce formulaire.



Recevoir du HTML?

A votre écoute

Nous sommes joignable par :

  • Gsm : 0696 98 48 48
  • Tél : 0596 53 11 37
  • Fax : 0596 53 11 37 
  • Email : avca1682005@laposte.net

Cellule Métropole

logo-avca