A.V.C.A. : Association des Victimes de la Catastrophe Aérienne du 16 août 2005

Jeudi 18 Aout 2005

Envoyer Imprimer PDF
Les familles iront à Maracaibo (Venezuela)

Afin de rendre hommage aux victimes de la catastrophe aérienne du vol WCA707 une cérémonie de recueillement sera organisée le Samedi 20 août à Maracaibo (Venezuela). Le gouvernement met en place les moyens nécessaires à l’acheminement des familles originaires de la Martinique et de Métropole. Le Conseil Régional et Général de la Martinique ont déjà affrété un avion qui partira vendredi avec une dizaine de familles, des fonctionnaires et des journalistes. Les proches parents présents en métropole pourront bénéficier de la gratuité pour leur déplacement vers Fort-de-France sur un vol Air France (Boeing 747) qui décollera le Vendredi 19 Août après-midi de l'aéroport d’Orly. Ces personnes sont actuellement contactées directement par la cellule interministérielle de crise. Par ailleurs, elles pourront poursuivre le vol pour se rendre à Maracaibo le Samedi 20 Août vers 5 heures. Pour les résidents en Martinique, le Préfet de la Martinique, en liaison avec les collectivités territoriales, établira la liste des passagers qui partiront de Fort-de-France pour Maracaibo par ce même avion, spécialement affrété par le gouvernement.

Les familles ne pourront voir les corps en raison de leur état et n'iront pas sur le lieu du crash: trop choquants. "Il ne faut pas que les gens s'imagines qu'ils vont pouvoir reconnaître les corps de leurs proches, ils ne verront pas leurs morts comme ils ont l'habitude de les voir lors de veillées funèbres", a déclaré le préfet de la Martinique, Yves Dassonville.
Elles seront pris en charge par des psychologues et iront à la faculté de médecine de l'université du Zulia où se trouve la morgue. Le fait d'être près de leurs défunts les aidera à prendre conscience de la catastrophe et de savoir que leurs proches sont bien là-bas.

Le retour est prévu Samedi 20 août vers 14 heures (heure locale) de Maracaibo pour une arrivée à Fort-de-France vers 16 heures, suivie d’un retour possible vers la métropole pour les passagers partis de Paris.
"Personne, que ce soit à Paris, Bordeaux ou Fort-de-France, ne peut rester indifférent à la douleur des martiniquais, nous sommes tous en deuil", a déclaré le ministre de l'Outre Mer, François Baroin, qui s'est rendu, aujourd'hui au Venezuela, où il a rencontré le vice-président vénézuelien José Vicent Rangel.

Sur le plan judiciaire, le procureur général Gérard Loubens et le procureur Serge Samuel ont affirmés que tout serait fait pour que l'enquête, qui a été confiée à deux juges d'instruction, soit rapide en dépit des contraintes internationales. Une information judiciaire des chefs d'homicides involontaires a dès lors été ouverte.
Dominique Perben, le ministre des Transports annonce que les boites noires de l'avion colombien seront analysées au Venezuela, mais en présence et avec la collaboration de nos techniciens et ingénieurs du BEA (Bureau d'Enquêtes et d'Analyse) et de l'aviation civile française (DGAC). Plus tard, le gouvernement vénézuélien annonce que les boites noires seront envoyées en France pour analyse.

Les autorités vénézuéliennes ont annoncés que les corps de quatre des huit membres d'équipage colombiens ont été identifiés et vont pouvoir être prochainement rapatriés.
 
Vous êtes ici : Accueil Rétrospective Jeudi 18 Aout 2005

Notre Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter en utilisant ce formulaire.



Recevoir du HTML?

A votre écoute

Nous sommes joignable par :

  • Gsm : 0696 98 48 48
  • Tél : 0596 53 11 37
  • Fax : 0596 53 11 37 
  • Email : avca1682005@laposte.net

Cellule Métropole

logo-avca